Marc Van Ranst
Plein écran
Marc Van Ranst © David Legreve

Marc Van Ranst plaide pour un commissaire coronavirus au gouvernement

Alors qu’ils avaient fait vœu de silence jusqu’à ce lundi inclus en guise de protestation face aux mesures découlant du dernier Conseil national de sécurité, les experts dont Marc Van Ranst ont malgré tout pris la parole ce lundi soir. Au journal de VTM, le virologue tantôt décrié tantôt prophète en son pays a exhorté les négociateurs du futur gouvernement à inclure en leurs rangs un “commissaire coronavirus”.

  1. Accusée de ne pas soutenir la lutte contre l’islamisme, Rajae Maouane réagit: “C’est malhonnête et populiste”

    Accusée de ne pas soutenir la lutte contre l’islamisme, Rajae Maouane réagit: “C’est malhonnête et populiste”

    Ce matin, la co-présidente des Verts, Rajae Maouane, a publié plusieurs images dans sa story Instagram afin de dénoncer les propos tenus par Gérald Darmanin concernant les rayons de “cuisine communautaire” dans les supermarchés français. Une initiative qui a fortement déplu à certains politiques qui l’accusent notamment de manquer de fermeté sur des sujets cruciaux comme l’islamisme politique. Face aux critiques, Rajae Maouane a pris la parole sur Twitter.
  2. La réaction radicale de Jean-Denis Lejeune suite aux résultats du rapport psychiatrique de Marc Dutroux

    La réaction radicale de Jean-De­nis Lejeune suite aux résultats du rapport psychiatri­que de Marc Dutroux

    Marc Dutroux renonce à sa demande de liberté conditionnelle. C’est ce qu’a annoncé Bruno Dayez, l’un de ses avocats. En cause: le dernier rapport d’expertise psychiatrique de Marc Dutroux, accablant selon le pénaliste. Contacté par notre rédaction, Jean-Denis Lejeune dit ne pas être surpris par l’annonce. “Si Bruno Dayez me l’avait demandé, je lui aurais dit.”
  3. La police fédérale poursuit son enquête sur le “fétichiste des pieds” gantois

    La police fédérale poursuit son enquête sur le “fétichiste des pieds” gantois

    La police fédérale a obtenu de nouvelles informations dans le cadre de son enquête sur le "fétichiste des pieds" gantois contre lequel 17 étudiantes ont déjà porté plainte. Le suspect a, pour la première fois en quinze ans, été filmé par des caméras de surveillance en essayant de commettre de nouveaux faits dans un immeuble de logements étudiants la semaine dernière, rapporte la police qui demande à l'homme de se manifester.