Plein écran
© RTL

Marcourt choqué par la campagne de Jupiler à l'UCL

VideoLe ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt (PS), s'est dit mercredi "choqué" par la récente campagne publicitaire menée par Jupiler sur le campus de l'Université catholique de Louvain (UCL), estimant qu'AB Inbev avait commis "une faute" à cette occasion.

Plein écran
Jean-Claude Marcourt. © belga

"Cette campagne publicitaire est inacceptable au vu des problèmes dus à l'alcool et les compétitions de jeunes pour être saoul le plus vite possible", a commenté le ministre, questionné mercredi par le député Olivier Maroy (MR) à l'occasion de la séance plénière du Parlement de la Fédération.

"On ne peut pas jouer comme cela avec la santé de nos jeunes et j'espère que ces 24 heures (de vélo de Louvain-la-Neuve organisées ce mercredi, ndlr) se dérouleront sans incident", a ajouté M. Marcourt.

Interrogé par M. Maroy sur les mesures qu'il comptait prendre en tant que ministre de l'Enseignement supérieur, M. Marcourt a renvoyé ce dernier vers la nouvelle majorité fédérale où siège le MR, la protection des consommateurs étant une compétence de ce niveau de pouvoir, a-t-il souligné.

A la veille des 24h de Louvain-la-Neuve, le groupe brassicole avait distribué sur le campus des milliers de folders contenant des bons de réduction affichant des slogans comme "Les bons points méritent de bonnes pintes". Cette initiative avait suscité l'indignation des autorités académiques louvanistes et de l'asbl Univers Santé qui travaille à la prévention de l'alcoolisme auprès des étudiants.