BELGA
Plein écran
© BELGA

Mardi des blouses blanches: "Maggie De Block doit sortir du bois”

 Le syndicat CGSLB exige que la ministre de la Santé Maggie De Block "clarifie ses intentions" dans la perspective du déblocage de 400 millions d'euros via le "fonds des blouses blanches". Le syndicat souligne à cet égard la "flexibilité et l'engagement" du secteur au cours de la crise sanitaire du Covid-19.

  1. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Un jeune homme libéré après avoir demandé à une mère s'il pouvait avoir de relations sexuelles avec sa fille de 4 ans
    Moorslede

    Un jeune homme libéré après avoir demandé à une mère s'il pouvait avoir de relations sexuelles avec sa fille de 4 ans

    Un jeune homme de 21 ans originaire de Dadizele, à Moorslede (Flandre-Occidentale), a été interpellé vendredi après avoir demandé à une mère s’il pouvait avoir des relations sexuelles avec la fille de cette dernière, âgée de 4 ans. Le juge d’instruction l’a libéré sous conditions après l’avoir entendu. L’homme n’est plus autorisé à avoir des contacts avec la jeune mère.