Plein écran
© BELGA

Marie-Rose Morel quitte le Vlaams Belang

Les figures de proue continuent de tomber au Vlaams Belang. Après Karim Van Overmeire c'est au tour de l'ancienne parlementaire flamande Marie-Rose Morel de quitter le parti, indique samedi le quotidien Het Laatste Nieuws. Le président du parti, Bruno Valkeniers, a indiqué samedi matin sur les ondes de la VRT "comprendre sa décision, mais la déplorer".
 
"J'ai renvoyé ma carte de membre il y a deux semaines. Comme personne n'a réagi ensuite, j'ai à nouveau confirmé mon départ par courriel jeudi", indique Marie-Rose Morel. Elle explique se sentir beaucoup plus légère depuis qu'elle a pris cette décision, ces dernières années au Vlaams Belang ayant été un véritable calvaire, avec de nombreuses confrontations avec Filip Dewinter.
 
L'ex-Miss Flandre, en froid avec la direction du parti, n'avait pas eu de chance lors des dernières élections européennes et avait échoué à être élue à la vice-présidence du parti en novembre 2009.
 
En mai dernier, elle avait refusé de figurer sur la liste des candidats du parti pour la Flandre occidentale. Mme Morel ne pouvait accepter que le parti fasse appel à elle en dernière minute alors qu'il lui avait fait savoir précédemment qu'il se passerait d'elle.
 
On ne sait pas clairement quels sont les projets politiques de Marie-Rose Morel. Elle siège actuellement au conseil communal de Schoten et pourrait peut-être briguer le poste de bourgmestre en 2012.
 
Le président du parti, Bruno Valkeniers, a déclaré samedi matin comprendre sa décision. "Les relations n'étaient plus bonnes, mais je regrette cette décision". Il a par ailleurs indiqué être convaincu que la décision prise par Mme Morel n'est pas liée à celle prise début de semaine par Karim Van Overmeire, qui a également indiqué qu'il quittait le parti. (belga)