Plein écran
© belga

Menace de grève au sein de la police de la route: “Puni alors qu’il méritait des félicitations”

Plus d’un millier d’agents de la police de la route menacent de faire grève pendant plus d’un mois, écrivent mardi Het Laatste Nieuws, La Dernière Heure et De Morgen. La raison de leur mécontentement est la sanction infligée à l’un de leurs collègues pour avoir tiré un coup de semonce alors que lui et un autre agent étaient attaqués par un groupe de dix personnes. “Bravo. Puni alors qu’il méritait des félicitations”, déclare le syndicat de police.

  1. Drame familial à Erquelinnes: “La perte de son bébé et le lockdown peuvent avoir été le déclencheur”

    Drame familial à Erquelin­nes: “La perte de son bébé et le lockdown peuvent avoir été le déclen­cheur”

    “Lorsque j’ai vu les ambulances devant leur maison, j’ai compris qu'il était trop tard. La semaine dernière, Julie avait déjà envoyé un SMS alarmant. À ce moment-là, j’avais pu la raisonner. Mais maintenant...”, commente une amie de la mère de famille qui a tué deux de ses trois enfants tandis que l’aîné a survécu. Selon son amie, elle a posé ce geste précisément trois ans après la perte du bébé qu’elle portait. “La tristesse la pesait trop, elle se sentait excessivement coupable”, relate-t-elle.