Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images

Menace de sanctions pour les malades de longue durée: “La stigmatisation ne contribue pas à une meilleure santé”

La Mutualité chrétienne a salué mardi la volonté du gouvernement fédéral de se concentrer sur la réinsertion des malades de longue durée, dans le cadre des mesures liées au budget 2022, regrettant toutefois le recours à la menace de sanctions.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  2. Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    L’année dernière, une centaine de manifestant(e)s antifascistes s’étaient rendu(e)s à Gilly (Charleroi) pour protester contre une réunion privée organisée par un nouveau parti d’extrême droite, le Parti National Européen (PNE). La police locale avait employé la manière forte pour disperser les contestataires. Ce qui a conduit le bourgmestre, Paul Magnette (PS), à demander une enquête à l’Inspection générale de la police fédérale et de la police locale. Les résultats sont maintenant connus.
  1. Le gouvernement fédéral s’accorde sur le budget 2022: ce que contient l’accord
    mise à jour

    Le gouverne­ment fédéral s’accorde sur le budget 2022: ce que contient l’accord

    Le gouvernement fédéral, réuni en comité restreint, s’est accordé durant la nuit sur les grandes lignes du budget 2022 et d’une série de dossiers, dont la réforme du marché du travail, l’incapacité de travail et un paquet d’investissements. Les discussions ont cependant dû être prolongées avant de finalement boucler l’accord. Un effort combiné de 2,4 milliards d’euros, soit 0,5% du PIB, a été fait, a indiqué mardi le Premier ministre Alexander De Croo en conférence de presse.