Plein écran
Anuna De Wever. © AFP

Menacée au Pukkelpop, Anuna De Wever va porter plainte

Anuna De Wever va aussi porter plainte après l'incident qui s'est produit au Pukkelpop la semaine dernière, a-t-elle indiqué vendredi à l'agence Belga. Jeudi, le parquet avait déjà fait savoir qu'il avait ouvert une enquête pour les menaces et faits de harcèlement dont auraient été victimes l'activiste climatique et ses amies sur le camping du festival.

Anuna De Wever a été invitée à prendre la parole sur la scène de la Boiler Room lors de la soirée d'ouverture du festival. La musique a été arrêtée un temps pour "Clap for the Climate", une action en faveur du climat qui a déjà eu lieu dans plusieurs festivals. La jeune femme a d'abord été huée par une partie du public. Plus tard, des jeunes ont saccagé sa tente. Ses amies auraient également été menacées verbalement. Des bouteilles remplies d'urine auraient aussi été projetées sur leur tente.

Le parquet a fait savoir jeudi que les faits semblaient "potentiellement assez graves" pour faire l'objet d'une enquête au niveau pénal, même sans le dépôt d'une plainte. Le parquet espère que les victimes et témoins se manifesteront.

  1. Des files commencent à se former à Brussels Airport
    mise à jour

    Des files commencent à se former à Brussels Airport

    Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin, mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.