Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

Météo: Un coup de tonnerre possible dans l'après-midi

De larges éclaircies seront visibles sur le sud-est du pays samedi matin, selon les dernières prévisions de l'IRM, tandis que la nébulosité sera parfois abondante ailleurs, avec même parfois de faibles pluies ou averses sur l'ouest puis vers le centre. 

Dans l'après-midi, les nuages se développeront, pouvant parfois évoluer en averses, surtout sur le sud-ouest où un coup de tonnerre sera même possible.
Il devrait en revanche faire plus sec sur le nord-est et l'est du pays, d'où reviendront les éclaircies. 

Ce soir

La température atteindra 15 degrés sur les hauteurs, et jusqu'à 19 degrés en Campine. Le vent sera le plus souvent faible, d'abord variable puis de nord-ouest.
En soirée, des averses sont encore possible, surtout sur l'est cette fois, avant qu'éclaircies et formations de nuages ne se succèdent. Brume et brouillard pourraient se développer en Ardenne et le long de la frontière française à l'approche de la nouvelle journée. 

Dimanche et la semaine prochaine

Le mercure ne descendra pas sous des minima de 5 à 11 degrés.
Dimanche, des nuages sont au programme avec un temps principalement sec en journée. Une zone de pluie traversera le pays depuis la côte en soirée et durant la nuit. Maxima de 17 à 22 degrés. 

  1. Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatriement

    Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatrie­ment

    Deux demandeurs d'asile déboutés et rapatriés de force affirment avoir été brutalisés par la police fédérale lors d'une tentative de rapatriement. Ils parlent de coups sur tout le corps, disent avoir eu la bouche et le nez pincés et les cheveux tirés, selon la RTBF. Les deux migrants auraient déposé plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde et au moins l'un d'entre-eux se serait constitué partie civile. Le parquet dit n'avoir connaissance que d'une plainte. "L'enquête suit son cours", assure-t-il.
  2. Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Plusieurs Belges apparaissent parmi les noms des membres d’Iron March, un forum en ligne pour néonazis. Sans fard, ils s’y disent homophobes, islamophobes et antisémites, prêt à l’action au travers de milices locales. Le journal flamand De Morgen a eu accès aux données de quelques uns des participants, après que le site a été hacké. Parmi eux, au moins quatre Flamands, un Wallon et une Française résidant à Bruxelles.