Plein écran
© Capture d'écran

Meurtre à Knokke: qui est le mystérieux "homme à la veste bleue"?

VideoAu lendemain de l'appel à témoins diffusé par les enquêteurs dans le cadre du meurtre de Sofie Muylle à Knokke la nuit du 21 au 22 janvier dernier, une quarantaine d'informations ont été communiquées à la police. En revanche, le mystérieux "homme à la veste bleue", qui a été aperçu à proximité de l'endroit où le corps de la jeune femme a été retrouvé, reste introuvable.

Un mois après la mort brutale de Sofie, par étouffement, l'enquête était au point mort. L'appel à témoins diffusé mardi dans l'émission "Faroek" sur la chaîne flamande vtm, en collaboration avec les enquêteurs, a permis de lui donner un nouveau souffle. La police judiciaire a bon espoir d'identifier les témoins qu'elle recherche activement.

Aperçu à plusieurs reprises à proximité du corps
Le témoin qui intrigue le plus les enquêteurs est un "homme à la veste bleue", qui traînait sur la digue à hauteur de l'endroit où le corps de la jeune Roularienne de 27 ans a été retrouvé à 12h19. Il y aurait été aperçu dans l'après-midi, vers 14h. L'air patibulaire, d'apparence assez nerveux, le téléphone à l'oreille, on le voit marcher d'un point à l'autre sur la digue. Sa démarche intrigue beaucoup les enquêteurs.

Selon d'autres témoins, un homme vêtu... lui aussi d'une veste bleue - un bleu vif - se trouvait vers 8h30 le matin, bien avant la découverte du corps, sur la plage, en regardant dans la direction de l'endroit où le corps de Sofie se trouvait. Rien ne dit qu'il s'agit d'une seule et même personne, mais la coïncidence est pour le moins troublante. Les enquêteurs ont la conviction que ce témoin à la veste bleue peut faire avancer l'enquête, même s'ils refusent pour l'instant de lui coller l'étiquette de suspect.

Aucune nouvelle du témoin
En exploitant les données de l'antenne relais qui a capté son appel téléphonique, il devrait être possible de l'identifier. Cela dit, la tâche s'annonce compliquée car des centaines de numéros ont probablement été enregistrés.

Jusqu'à mercredi soir, "l'homme à la veste bleue" était toujours dans la nature. Il ne s'est pas manifesté auprès de la police après l'appel à témoins.

Plein écran
© Capture d'écran
Plein écran
© Capture d'écran