Plein écran

"Michelle Martin a changé, est honteuse et veut se racheter"

A la sortie du tribunal d'application des peines qui s'est prononcé en faveur de la libération de Michelle Martin, Me Thierry Moreau, a estimé que sa cliente "n'est plus la femme qui est entrée en prison en 96". "Elle a changé, elle est honteuse et ne veut aucunement provoquer avec sa libération. Elle voudrait se racheter", a-t-il affirmé.

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

"Quant à sa possibilité de récidive, les experts sont unanimes: elle est minime. Le hasard lui a permis de rencontrer, en prison, des personnes qui lui ont permis d'évoluer positivement", a précisé l'avocat, ajoutant que sa cliente était très reconnaissante à l'égard des membres de la communauté l'accueillant. Me Moreau a également évoqué l'indemnisation des victimes. "En prison, lorsque l'on travaille on est payé un euro de l'heure. Et il y a des charges. Pourtant, elle met de l'argent de côté car son souhait est d'indemniser les victimes." Me Moreau a conclu qu'il ne s'agissait pas pour lui d'une victoire mais d'une poursuite d'un projet. "Les difficultés commencent maintenant", a-t-il déclaré. L'avocat a également précisé qu'il ne fallait pas oublier que sa cliente restait sous contrôle, notamment de la Maison de Justice.

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga