Plein écran
Les jeunes criminels ont la vingtaine © DR

Mineure enfermée et prostituée: un groupe de rap avait déjà dérapé en 2016

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe de rap bruxellois est cité dans une affaire de viol et incitation à la débauche de jeunes femmes.

Comme nous vous l’indiquions mercredi, sept personnes ont été interpellées à Bruxelles le 5 janvier dernier pour des faits de prostitution. Un huitième individu a depuis été arrêté, nous confirme le parquet ce vendredi. Deux rappeurs bruxellois figurent parmi les suspects: ‘Aze2dine’ et ‘Le You’, selon La Capitale. L’enquête avait été ouverte suite à la disparition d’une mineure d’âge en France et à l’information selon laquelle elle serait contrainte de se prostituer en Belgique.

D’autres victimes en cours d’identification

“L’enquête a rapidement pu aboutir à la découverte de la jeune fille et à l’arrestation de plusieurs suspects, dont l’organisateur de la prostitution de la jeune fille. Ils ont tous été placés sous mandat d’arrêt du chef d’exploitation de la prostitution d’une mineure de plus de 16 ans, avec la circonstance qu’il s’agit de l’activité principale d’une association de traite d’êtres humains”, a indiqué le parquet. Le dossier révèle que d’autres jeunes françaises auraient aussi été victimes de ces faits. Mais l’enquête est toujours en cours pour les identifier.

La même plateforme de prostitution

Dans un précédent dossier judiciaire jugé en juillet 2016, plusieurs membres du groupe bruxellois de rap “Négatif Clan” avaient été condamnés pour viol et incitation à la débauche de jeunes femmes. Ils avaient “placé” les victimes sur le même site internet de prostitution “Quartier rouge” que dans l’affaire actuelle. Ils avaient été condamnés pour des faits de violence avec séquestration, extorsions, trafic de drogue et organisation criminelle. Existe-t-il un lien entre ces deux affaires? Jusqu’à présent, il n’a pas pu être établi et le parquet se refuse à tout commentaire. 

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.
  2. Affaire des visas humanitaires: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Affaire des visas humanitai­res: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Le parquet a décidé mercredi d'interjeter appel contre la décision de la chambre du conseil d'Anvers, mardi, de libérer sous conditions Melikan Kucam. L'ex-conseiller communal N-VA à Malines, soupçonné d'avoir monté une fraude dans l'attribution de visas humanitaires, doit donc continuer à porter un bracelet électronique. L'affaire sera traitée dans les 15 jours par la chambre des mises en accusation.