Laboratoire consacré au test Covid au CHR de Liège, en avril dernier.
Plein écran
Laboratoire consacré au test Covid au CHR de Liège, en avril dernier. © Photo News

Moins de 1.900 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour

En moyenne, 1.898 personnes ont été contaminées par jour au Covid-19 entre le 29 septembre et le 5 octobre (-1%), selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano publiés samedi.

  1. Une rue de Charleroi transformée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”
    Interviews

    Une rue de Charleroi transfor­mée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”

    Vendredi passé, le Conseiller Communal à la Ville de Charleroi, Jean-Noël Gillard (Défi), a été agressé à Marcinelle (Charleroi) sur le chemin de son domicile. Il a perdu des écouteurs d’une valeur d’environ 50 euros et a reçu quelques coups de poing dans la nuque, mais a pu s’échapper. Pour aller porter plainte auprès de la police de Charleroi, il a emprunté une rue dans laquelle il a assisté à un spectacle désolant.
  2. Flambée des chiffres Covid-19: Alexander De Croo conseille de porter le masque à l’intérieur

    Flambée des chiffres Covid-19: Alexander De Croo conseille de porter le masque à l’intérieur

    Il y a un an avec de tels chiffres, on aurait décrété un confinement, a déclaré le virologue Steven Van Gucht jeudi sur VTM NIEUWS. Il souligne que, grâce à la campagne de vaccination, il ne faudra pas en arriver là mais il conseille quand même à tout un chacun de porter plus souvent un masque, afin de ne pas risquer de surcharger encore plus les services de santé déjà bien occupés. Un avis également exprimé par le Premier ministre, Alexander De Croo qui appelle à porter davantage le masque buccal à l'intérieur.
  3. À Anvers, des rappeurs affichent leur violence dans des vidéos et appellent à commettre des vols et des agressions au couteau

    À Anvers, des rappeurs affichent leur violence dans des vidéos et appellent à commettre des vols et des agressions au couteau

    Depuis cet été, Anvers fait face à un nouveau phénomène: des rappeurs, bien souvent mineurs, font étalage de leur violence dans des clips vidéo et appellent à dévaliser des magasins, à commettre des vols et à poignarder des adversaires. La police d’Anvers maîtrise le phénomène pour éviter toute escalade. Aux Pays-Bas, plusieurs personnes ont déjà été tuées lors d’affrontements entre groupes de rap.