photo_news
Plein écran
© photo_news

Moins de locataires devront payer le loyer maximum à La Sambrienne

Contexte sanitaire oblige, la Société de Logements de Service Public (SLSP) de la ville de Charleroi et de la commune de Gerpinnes, La Sambrienne, a dû repenser certaines procédures afin de répondre aux demandes de ses locataires tout en limitant au maximum les contacts entre les personnes. Cette adaptation fut aussi et surtout l’occasion de simplifier certains processus au bénéfice du public. IGRETEC en tire un premier bilan.

  1. La Sambrienne et Centr’Habitat s’associent “avec succès”

    La Sambrienne et Centr’Habitat s’associent “avec succès”

    La Sambrienne et la Société Coopérative à Responsabilité Limitée (SCRL) Centr’Habitat sont deux des 64 Sociétés de Logement de Service Public (SLSP) agréées par la Société Wallonne du Logement (SWL). Avec près de 10.000 logements et plus de 2.000 garages pour La Sambrienne et 5.477 logements et 350 garages, ces deux sociétés sont les plus importantes du secteur en Wallonie. À elles deux, elles occupent 280 personnes au service de leurs locataires et candidats-locataires. Depuis septembre 2019, elles ont décidé d’unir leurs forces.
  1. La Sambrienne va former des associations et services sociaux

    La Sambrienne va former des associati­ons et services sociaux

    La Sambrienne, agréée par la Société Wallonne du Logement (SWL), est une des 63 Sociétés de Logement de Service Public (SLSP) de Wallonie. Active sur les territoires de la Ville de Charleroi et de la Commune de Gerpinnes, elle gère un patrimoine de près de 10.000 logements et plus de 2.000 garages. Elle occupe près de 200 personnes au service de ses locataires et candidats-locataires et a pour missions principales de louer des logements aux personnes les plus précarisées, de construire et rénover des logements destinés à la location ou à la vente et d’accueillir les candidats-locataires et locataires en leur fournissant un accompagnement social.