Muriel Targnion compte bien rester bourgmestre de Verviers

Muriel Targnion a annoncé mercredi après-midi qu'elle ne comptait pas faire un pas de côté comme bourgmestre de Verviers estimant être légitimement élue. Elle considère même pouvoir encore mener une équipe sur base des actuels projets "à condition que tous les socialistes soient unis autour du projet existant.”

  1. Alexandre Loffet sollicite le conseil de déontologie après l’exclusion de Muriel Targnion

    Alexandre Loffet sollicite le conseil de déontolo­gie après l’exclusion de Muriel Targnion

    Le président de la fédération verviétois du PS, Alexandre Loffet, sollicite la saisine du conseil de déontologie du parti, a-t-il annoncé mardi. Il estime que la mise sous tutelle de la Fédération n'a pas été effectuée selon les statuts du parti. Il conteste aussi le passage de Muriel Targnion devant la commission de vigilance nationale puisque, selon les mêmes statuts, l'instance habilitée à entendre la bourgmestre de Verviers demeurait la commission de vigilance de la Fédération verviétoise.
  2. Même exclue du PS, Muriel Targnion reste bourgmestre de Verviers

    Même exclue du PS, Muriel Targnion reste bourgme­stre de Verviers

    La sanction d'exclusion qui frappe la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, suite à son audition mercredi par la commission de vigilance nationale du PS, est sans appel possible, a appris Belga à bonne source. La sanction a été prise par la commission de vigilance qui siège habituellement comme instance d'appel, en raison de la mise sous tutelle de l'USC locale mais aussi de la Fédération Verviétoise du PS, a expliqué jeudi le Parti Socialiste.
  1. Un baromètre “inacceptable”, selon la fédération Horeca Bruxelles

    Un baromètre “inaccepta­ble”, selon la fédération Horeca Bruxelles

    La fédération Horeca Bruxelles n'avait pas de mots assez durs pour qualifier la décision du Comité de concertation, prise vendredi, de placer le baromètre corona au rouge lors de son entrée en vigueur vendredi prochain. "Un scandale", "un baromètre inacceptable", fulminait ainsi son président Fabian Hermans. Selon lui, l'heure de fermeture, qui passera de 23h00 à minuit, n'est qu'une "petite victoire" pour le secteur, qui espérait pouvoir garder portes ouvertes jusque 1h00 étant donné la baisse actuelle du nombre de personnes en soins intensifs.
  2. Omicron signe-t-il la fin de la pandémie?

    Omicron sig­ne-t-il la fin de la pandémie?

    Covid, stop ou encore? D’abord présenté comme la potentielle lumière au bout du tunnel, le variant Omicron ne serait peut-être pas notre dernier salut dans cette pandémie de coronavirus. “Omicron redistribue en tout cas les cartes”, affirme l’épidémiologiste Simon Dellicour. “C’est une bonne chose qu’on ait un variant dominant qui soit moins virulent, mais on ignore ce qui va venir ensuite”. Peut-on espérer sortir de la phase pandémique à l’issue de cette cinquième vague? Et finalement, à quel moment peut-on réellement considérer qu’une pandémie n’en est plus une? On fait le point.
  3. À Verviers, le cartel MR-NV-cdH et Bernard Piron impose ses conditions

    À Verviers, le cartel MR-NV-cdH et Bernard Piron impose ses conditions

    Au lendemain de l'annonce de l'alliance entre PS et Ecolo, bloquant ainsi toute constitution rapide d'une nouvelle majorité à Verviers, le cartel composé du MR, de Nouveau Verviers, du cdH et de Bernard Piron a une fois de plus réaffirmé son unité et posé, au(x) futur(s) partenaire(s), certaines conditions parmi lesquelles la rupture avec des pratiques comme celles auxquelles le PS a actuellement recours "afin de contourner le code de la démocratie locale et violer l'esprit des textes" en proposant Jean-François Istasse, 7e score, comme candidat-bourgmestre, a déclaré mardi soir le cartel dans un communiqué.