REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Navalny dit avoir de la fièvre, mais continue sa grève de la faim

L’opposant russe Alexeï Navalny, qui a entamé la semaine dernière une grève de la faim pour se plaindre de mauvais traitements en prison, a affirmé lundi avoir de la fièvre et une forte toux mais poursuivre malgré tout sa grève.