belga
Plein écran
© belga

Navetteurs.be désapprouve le plan de transport 2014

L'association de voyageurs Navetteurs.be "ne peut se satisfaire" des adaptations proposées par la SNCB au sujet du nouveau plan de transport qui doit être mis en œuvre en décembre 2014, indique-t-elle lundi dans un communiqué. D'après son analyse, la compagnie ferroviaire envisage des économies sur le dos des usagers, en particulier ceux des zones rurales.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. La fin de l’A12 transformée en boulevard urbain: “C'est couillonner les Flamands”, dénonce Pascal Smet
    bruxelles

    La fin de l’A12 transfor­mée en boulevard urbain: “C'est couillon­ner les Flamands”, dénonce Pascal Smet

    L'ex-ministre bruxellois de la mobilité Pascal Smet (Vooruit), actuellement secrétaire d'État à l'Urbanisme, est opposé à la réalisation dans un délai rapproché, et en l'état, du projet de transformation de la fin de l'A12, à l'entrée nord de Bruxelles. Selon lui, le projet défendu par sa collègue en charge de la Mobilité au gouvernement régional ne prévoit plus la réalisation d'un 'Park and Ride' qui donnait à une telle transformation son caractère prioritaire. Il dénonce en outre la réduction de trois à une bande sur la partie en ville. “C'est couillonner les Flamands”, lance-t-il à nos confrères du Morgen. Dans une réaction à 7sur7, le cabinet de la ministre Van den Brandt appelle Pascal Smet à lire plus attentivement les plans, validés par sa propre administration.