Plein écran
Georges-Louis Bouchez, président du MR. © Photo News

“Ne détricotons pas ce qui a été fait jusqu'à aujourd'hui”

Dans les discussions en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, "le MR est équidistant: avec la N-VA ou sans elle; avec Groen ou sans. Nous ne fermons aucune porte", a réaffirmé le nouveau président des libéraux, Georges-Louis Bouchez, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", sur RTL-TVI. "Mais ne détricotons pas le peu qui a été fait jusqu'à aujourd'hui", a-t-il nuancé alors que Paul Magnette doit à nouveau faire rapport au roi demain/lundi.

Sa mission d'information sera-t-elle prolongée ou le souverain décidera-t-il de tester une nouvelle formule? Rien ne filtre ce dimanche même si la possibilité d'une entrée en scène de Bart De Wever, en duo avec Paul Magnette, a une nouvelle fois été évoquée, notamment par Sammy Mahdi, le candidat malheureux à la présidence du CD&V. 

"Si on n'essaie pas de laisser le président de la N-VA prendre l'initiative, on continuera à ne pas avancer", a-t-il ainsi estimé sur RTL-TVI. "Dans un premier temps, il faut continuer à tenter d'avoir une majorité dans les 2 parties du pays", a-t-il ajouté. 

Un avis partagé par Francesco Vanderjeugd, l'un des candidats à la présidence de l'Open VLD selon qui "il ne serait pas mal que Bart De Wever mette les mains dans le cambouis". "Nous avons besoin d'une majorité forte. Une majorité aussi serrée que celle de l'arc-en-ciel à la Chambre - 76 sièges sur 150, ndlr - pourrait très vite se transformer en plus de majorité du tout. J'espère que nous choisirons la stabilité", a-t-il dit dans l'émission De Zevendag Dag (één) et sur RTL-TVI.

"Il faut une majorité assez large. Avec 76 sièges sur 150, on ne pourra pas tenir 5 ans", a de son côté renchéri Georges-Louis Bouchez. "Nous souhaitons la plus grande assise démocratique possible, sans déséquilibre trop fort entre les communautés, mais si ça ne marche pas, on ne va pas bloquer le pays indéfiniment", a-t-il encore dit.

Par ailleurs, s'il y a effectivement "urgence" à former un gouvernement fédéral, "le monde ne va pas s'arrêter de tourner" après la rencontre de lundi entre Paul Magnette et le roi, a poursuivi le président du MR. "Il ne faut pas s'enfermer dans un discours 'oui ou non'. C'est plus complexe que ça et si nous avons besoin de quelques tours de discussions supplémentaires, nous le ferons", a-t-il assuré. "Mais il ne s'agit pas de perdre du temps pour le plaisir d'en perdre et de nommer quelqu'un pour le symbole. Ne détricotons pas le peu qui a été fait jusqu'à aujourd'hui", a conclu Georges-Louis Bouchez. 

  1. Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne
    Play
    Mise à jour

    Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne

    Une opération de recherche en mer du Nord est en cours au large de La Panne pour retrouver un groupe de migrants. Quinze personnes seraient montées à bord d'une embarcation cette nuit avec des vestes de sauvetage en vue d’effectuer la traversée jusqu’en Grande-Bretagne. Selon toute vraisemblance, elles auraient ensuite regagné le littoral et pris la fuite. Une partie du groupe a été retrouvée par les services de secours.
  2. Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Le 98ème Salon de l’auto de Bruxelles a fermé ses portes. Maintenant que le calme est revenu dans le palais du Heysel après un week-end de fermeture mouvementé, les marques de voitures démontent les stands. Mais qu’advient-il des voitures exposées, qui ont été observées sous toutes les coutures au cours des dix derniers jours ou encore celles qui ont été rayées par des membres du mouvement extinction rebellion? Sont-elles “remises à neuf”? Sont-elles vendues “comme neuves”? Peut-on les acheter avec une réduction?