Le député wallon et porte-parole du PTB, Germain Mugemangango.
Plein écran
Le député wallon et porte-parole du PTB, Germain Mugemangango. © Photo News

Nethys: le PTB réclame l'audition de l'ex-ministre wallonne Valérie De Bue

Le PTB a annoncé lundi avoir demandé la convocation en urgence de la commission des pouvoirs locaux du parlement de Wallonie afin de procéder à l'audition de l'ancienne ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR), et faire la lumière sur les privatisations des filiales de Nethys (Voo, Win et Elicio).

Cette demande fait suite aux déclarations de l'ex-homme fort de Nethys, Stéphane Moreau, qui a affirmé à deux médias (RTL-TVI et SudPresse) avoir été en contact avec Mme De Bue tout au long de la procédure de vente des filiales de Nethys.

"Stéphane Moreau a déclaré que la ministre De Bue avait été mise au courant de la vente des filiales dès le 13 juin. Cela confirme les propos du président du conseil d'administration de Nethys, Pierre Meyers, qui dit avoir eu des réunions mensuelles avec la ministre", a indiqué le PTB dans un communiqué.
"C'est effectivement aussi ce que nous soupçonnions", a expliqué le député wallon et porte-parole du PTB, Germain Mugemangango. 

"Si c'est le cas, pourquoi n'a-t-elle rien dit? Qu'a-t-elle fait? Nous voulons l'auditionner au parlement wallon. Nous avons déjà demandé à plusieurs reprises l'audition des fameuses 'mains invisibles' qui ont laissé faire la vente des filiales. Au vu des nouveaux éléments, ces auditions deviennent essentielles pour faire toute la lumière dans cette affaire", a ajouté M. Mugemangango. 

  1. Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavirus”
    Interview

    Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavi­rus”

    Ce lundi 25 mai, plusieurs élèves de première et deuxième primaire ainsi que de deuxième secondaire sont retournés sur les bancs de l’école. Ceux en difficulté dans les autres années également. Les experts l’affirment: c’est une bonne chose pour eux. Pourtant, cette rentrée n’est pas vraiment obligatoire. Des parents ont choisi de ne pas renvoyer leurs enfants dans leurs établissements scolaires.
  2. Brussels Airlines redémarre le 15 juin: 59 destinations dans 33 pays progressivement rétablies

    Brussels Airlines redémarre le 15 juin: 59 destinati­ons dans 33 pays progressi­ve­ment rétablies

    Brussels Airlines, qui reprendra une partie de ses vols commerciaux à partir du 15 juin prochain, proposera un programme adapté et réduit pour cet été, annonce la compagnie lundi. Entre le 15 juin et le 31 août, elle ajoutera ainsi progressivement des destinations à son réseau pour en atteindre 59 dans 33 pays en Europe, en Afrique et aux États-Unis d'ici le mois d'août. Ce qui correspondra à environ 30% du programme d'été initialement prévu en Europe et 40% de celui pour les liaisons intercontinentales.