Paul Magnette et Bart De Wever, président du PS et de la N-VA.
Plein écran
Paul Magnette et Bart De Wever, président du PS et de la N-VA. © PhotoNews

Non M. Geens, PS et N-VA ne danseront pas sur “la chanson des vieux amants”

Mise à jourLe président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au fédéral. "On commence à en avoir vraiment assez de cette situation. Les réunions avec la N-VA ne conduisent à rien. J'en ai marre", a-t-il affirmé. En réponse, le président des nationalistes flamands Bart De Wever a dénoncé un "diktat" des socialistes. Le chargé de mission royale Koen Geens (CD&V), qui tente toujours de rassembler les premiers partis dans leur communauté respective, doit rendre son rapport lundi au Roi. Il est hautement improbable qu'il se rende au Palais avec un contrat de mariage sous le bras, qu'il soit de cœur, de raison, voire forcé.