Selon un employé en colère, la direction de la prison d'Andenne ne respecterait pas les mesures édictées par le Comité de concertation, notamment en matière de télétravail et de port du masque.
Plein écran
Selon un employé en colère, la direction de la prison d'Andenne ne respecterait pas les mesures édictées par le Comité de concertation, notamment en matière de télétravail et de port du masque. © BELGA

Non-respect du télétravail et du port du masque à la prison d’Andenne: le greffe est en colère

Depuis ce samedi 20 novembre, et jusqu’au 12 décembre prochain, le télétravail est de nouveau obligatoire à hauteur de quatre jours par semaine. Mais cette nouvelle mesure, décidée lors du 22e Comité de concertation qui s’est tenu le 17 novembre, n’est pas respectée par tous les employeurs. À la prison d’Andenne, certains services n’y auraient pas droit, ou alors pas complètement.

  1. Masques, Covid Safe Ticket+, télétravail: ces mesures qui entrent en vigueur ce samedi
    Mise à jour

    Masques, Covid Safe Ticket+, télétra­vail: ces mesures qui entrent en vigueur ce samedi

    Ce samedi, les mesures prises mercredi lors du 22e comité de concertation entrent en vigueur en Belgique. Comme attendu, un nouveau tour de vis a été décidé pour faire face à la hausse des chiffres de l’épidémie de coronavirus. Ces différentes décisions sont valables (pour l’instant) jusqu’au 28 janvier. Le Codeco se réunira début janvier pour évaluer les mesures.
  2. “Sans certificat de vaccination, vous n'allez nulle part”: Conner Rousseau plaide pour un pass vaccinal

    “Sans certificat de vaccinati­on, vous n'allez nulle part”: Conner Rousseau plaide pour un pass vaccinal

    Ce n’est plus un tabou. La question de la vaccination obligatoire sera bientôt débattue à la Chambre. Avant ce rendez-vous très attendu, les différents partis du pays temporisent ou prennent clairement position. Vooruit a opté pour la deuxième option. Via leur président Conner Rousseau, les socialistes flamands plaident pour un pass vaccinal similaire à celui instauré en France. Une solution également prônée par le commissaire corona Pedro Facon.