belga
Plein écran
© belga

"Nous n'avons jamais pu utiliser pleinement notre potentiel"

En raison de ses difficultés financières, Alfacam n'a jamais été en mesure d'utiliser pleinement son potentiel, a déclaré son administrateur délégué Sven Marinus, vendredi, après que le tribunal de commerce d'Anvers eut déclaré la faillite de l'entreprise.

  1. Valeriya a reçu une balle dans le cou alors qu’elle étudiait chez elle: “Peut-être un tir d'oiseaux illégal”

    Valeriya a reçu une balle dans le cou alors qu’elle étudiait chez elle: “Peut-ê­tre un tir d'oiseaux illégal”

    La semaine dernière, alors qu’elle étudiait pour ses examens dans l’arrière-cour de son appartement, Valeriya, 23 ans, a été touchée au cou par une balle. Probablement un projectile perdu, dont l’origine est encore inconnue. Le parquet de Louvain a ouvert une enquête. “À quelques centimètres près, je me retrouvais en fauteuil roulant pour toujours”, commente la jeune étudiante.
  1. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  2. “L’escroc belge de Tinder” a fait au moins 27 victimes: "C'est un prédateur sexuel”

    “L’escroc belge de Tinder” a fait au moins 27 victimes: "C'est un prédateur sexuel”

    Ses victimes l’appellent le “Tinder Swindler” belge (“l’escroc belge de Tinder”) ou tout simplement “Jonas”. Elles le qualifient de personne narcissique et de manipulateur, voire de prédateur. X.S. a 27 ans et est originaire de Deurne, à Anvers. En un an, il a fait au moins 27 victimes sur les réseaux sociaux. Son objectif? Tromper et menacer des filles afin d’obtenir des images d’elles nues, des faveurs sexuelles, et même de les violer. Trois de ses victimes se confient. “Alors que j’étais sur le chemin vers le poste de police, il a continué à m’envoyer des messages de menace”, se souvient Elke.