Philippe Tison a prêté serment à la Chambre des Représentants.
Plein écran
Philippe Tison a prêté serment à la Chambre des Représentants. © Photo News

Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgmestre va démissionner

Hier, mercredi, le bourgmestre d’Anderlues, Philippe Tison et les neuf autres élus socialistes qui l’accompagnent ont rédigé et signé l’acte d’exclusion des quatre contestataires du groupe PS d’Anderlues. Très précisément, cet acte d’exclusion vise Rudy Zanola, Michaël Guyot, Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur. S’en est suivi un échange d’invectives par médias interposés entre les deux camps. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.

  1. Moins de 100 PV à Bruxelles pour la première nuit du couvre-feu
    Mise à jour

    Moins de 100 PV à Bruxelles pour la première nuit du cou­vre-feu

    Entre 50 et 100 verbalisations pour non-respect du couvre-feu ont été dressés en région bruxelloise dans la nuit de lundi à mardi. Le couvre-feu était pour la première fois en vigueur à partir de 22h et non plus à partir de minuit, ont indiqué les six zones de police bruxelloises. La nuit a été calme, précisent-elles, à l’exception de l'incident survenu au commissariat central de Bruxelles.
  2. La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officialise l’identité du bourgmestre

    La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officiali­se l’identité du bourgme­stre

    Le samedi 24 octobre, Virginie Gonzalez (PS), était censée remplacer son compagnon, Philippe Tison, à la tête de la commune d’Anderlues. C’est elle, en effet, qui a réalisé le second meilleur score électoral sur la liste victorieuse du Parti Socialiste (PS). Finalement, il n’en fut rien. Le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et les quatre contestataires du PS local (Zanola, Guyaux, Pastorelli, Gourmeur) l’en ont empêchée en procédant à un vote à main levée.