Plein écran
Gare de Charleroi-Sud © photo_news

Nouvelle revendication pour la ligne SNCB entre Erquelinnes et Charleroi

Durant tout un temps, la ligne ferroviaire L130a qui relie Erquelinnes à Charleroi était sérieusement menacée car elle n’était pas suffisamment empruntée au goût de la Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB). La commune a mis sur pied un comité de ligne ouvert à ses citoyens afin de faire entendre sa voix. Ils se sont réunis en fin d’année 2019 pour convenir d’un nouveau plan de bataille.

“Il faut que la ligne revienne à double voie sur toute sa longueur, au plus vite” revendique le coordinateur du Comité L130a, Duncan Smith. Sur ce point, il est visiblement sur la même longueur d’ondes que les communes traversées par le train reliant Erquelinnes à Charleroi: “Gianni Tabbone (NDLR. le président de l’ASBL navetteurs.be) et moi avons rencontré les bourgmestres des communes de la ligne le lundi 23 décembre en soirée. Nous leur avons dressé un état des lieux et discuté avec eux des leviers qu’ils peuvent actionner pour défendre la ligne. Nous avons été reçus 20 sur 20, et il y avait unanimité sur le projet”

Combat

Duncan Smith se prépare déjà à un combat de longue haleine: “Le Comité l’a clairement laissé entendre lors de sa réunion du 25 novembre: le temps du constat est terminé. Notre rencontre avec les bourgmestres et celle à venir avec les responsables des chemins de fer s’inscrivent dans cette volonté de mener un combat structuré dans la durée… La route est encore longue.” 

Le Comité a déjà obtenu une première victoire: un train supplémentaire sera ajouté chaque soir de la semaine sur la ligne en question. Mais il est toujours à la recherche de nouvelle forces vives pour appuyer le mouvement.