Kristof Calvo (Groen) a toutes ses chances
Plein écran
Kristof Calvo (Groen) a toutes ses chances © BELGA

Nouvelles têtes et pronostics: voilà les candidats pressentis aux futurs postes de ministres fédéraux

On le sait, il faudra s’accorder sur le budget d’abord et on n’en est certes pas encore tout à fait à distribuer les portefeuilles mais le petit jeu des devinettes est irrésistible. À chaque ébauche de gouvernement, on imagine quel parti obtiendra quoi et surtout qui sera le nouveau visage des cabinets les plus essentiels pour - on l’espère- quelque temps.

  1. "La possibilité d'une vague de 'syndromes post-soins intensifs'" est à envisager

    "La possibi­lité d'une vague de 'syndromes post-soins intensifs'" est à envisager

    Une hospitalisation en soins intensifs, "où la vie suspend son cours normal", laisse des traces, qui peuvent être durables chez certains patients, Covid-19 ou non. On parle de "syndrome post-soins intensifs", écrit dans un rapport publié jeudi le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Ce dernier veut attirer l'attention des médecins généralistes afin de détecter au mieux ces problèmes.
  2. L'homme armé arrêté devant le commissariat central de Bruxelles mis sous mandat

    L'homme armé arrêté devant le commissari­at central de Bruxelles mis sous mandat

    L'individu armé intercepté dans la nuit de lundi à mardi, pendant le couvre-feu, devant le commissariat central de la zone de police Bruxelles-Ixelles, situé rue du Marché au Charbon dans le centre de Bruxelles, a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction, a indiqué mercredi après-midi le parquet de Bruxelles. Ce dernier précise qu'"à ce stade de l'enquête rien ne permet de confirmer que les faits s'inscrivent dans un contexte de menaces d'attentats".
  3. Du personnel médical se met à nu en guise de contestation à Charleroi

    Du personnel médical se met à nu en guise de contestati­on à Charleroi

    La hausse du nombre des contaminations au coronavirus continue de plus belle. Outre l’augmentation moyenne de 38% par jour sur base des chiffres rapportés entre le 17 et le 23 octobre, l’Institut scientifique de santé publique, Sciensano, enregistre une hausse de 44% des cas hier. Pour faire face à ce tsunami annoncé, les médecins, infirmières, infirmiers doivent s’employer tant et plus alors qu’ils viennent de sortir d’une première vague épidémique éprouvante.
  1. Moins de 100 PV à Bruxelles pour la première nuit du couvre-feu
    Mise à jour

    Moins de 100 PV à Bruxelles pour la première nuit du cou­vre-feu

    Entre 50 et 100 verbalisations pour non-respect du couvre-feu ont été dressés en région bruxelloise dans la nuit de lundi à mardi. Le couvre-feu était pour la première fois en vigueur à partir de 22h et non plus à partir de minuit, ont indiqué les six zones de police bruxelloises. La nuit a été calme, précisent-elles, à l’exception de l'incident survenu au commissariat central de Bruxelles.
  2. Un garçon de 4 ans était resté plus de 3 minutes sous l’eau lors d’un cours de natation à Ottignies: le jugement a été rendu

    Un garçon de 4 ans était resté plus de 3 minutes sous l’eau lors d’un cours de natation à Ottignies: le jugement a été rendu

    Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a rendu son jugement, mardi, dans le dossier concernant la noyade d'un enfant de quatre ans et demi, survenue le 17 janvier 2019 dans une piscine d'Ottignies, à l'occasion d'un cours de natation auquel participaient les élèves de deuxième maternelle de l'école communale de Grez-Doiceau. La jeune victime, restée plusieurs minutes sous l'eau, s'en est sortie in extremis. Le tribunal inflige six mois de prison avec sursis à son institutrice et quatre mois avec sursis à deux accueillantes, estimant qu'il y a eu ce jour là un "grave manquement au devoir de surveillance", qui incombait aux intéressées.