D.R.
Plein écran
© D.R.

“On a fini Netflix deux fois et Pornhub trois fois, on peut retravailler”: le message humoristique de ce bar liégeois

Ce vendredi, le Warzone, à Liège, avait un message amusant, mais pas pour autant dénué de sens, à faire passer. Comme le reste des acteurs du secteur horeca, les patrons du bar espèrent pouvoir reprendre rapidement leurs activités.

  1. Les coiffeurs rouvriront le 13 février, les autres métiers de contact le 1er mars: les décisions du Comité de concertation

    Les coiffeurs rouvriront le 13 février, les autres métiers de contact le 1er mars: les décisions du Comité de concertati­on

    Le Comité de concertation, qui regroupe le fédéral et les différentes entitées fédérées du pays, a donc décidé d’autoriser la reprise tant attendue des métiers de contact. Les coiffeurs pourront rouvrir à partir du 13 février alors que les autres professions de contact pourront reprendre un peu plus tard, le 1er mars. Comme attendu, les zoos et parcs animaliers ont également reçu le feu vert, tout comme les campings et parcs de vacances. Trois dates sont à retenir: le 8 et le 13 février ainsi que le 1er mars.
  2. On va plutôt vers une “libération conditionnelle”

    On va plutôt vers une “libération condition­nel­le”

    Une liberté “totale” ne pourra qu’être accompagnée de conditions, et on ne peut pas uniquement la conditionner au taux de vaccination contre le coronavirus, a expliqué mardi matin en radio (Radio 1, VRT) le professeur Steven Callens de l’UGent (université de Gand). Il s’agira “en fait d’une mise en liberté conditionnelle”, a estimé ce spécialiste des maladies infectieuses, qui fait partie du GEMS, le “groupe d’experts Stratégie de gestion” qui conseille les autorités sur la gestion de la crise liée au coronavirus.
  1. Coiffeurs, horeca, loisirs: que peut-on espérer (ou pas) du Comité de concertation?
    Mise à jour

    Coiffeurs, horeca, loisirs: que peut-on espérer (ou pas) du Comité de concertati­on?

    Parmi la classe politique, tout le monde semble s’accorder pour autoriser la réouverture des coiffeurs et autres métiers de contact lors du comité de concertation ce vendredi. Et ce même si les experts ne le recommandent pas, alors que la situation épidémiologique ne s’est pas beaucoup améliorée ces dernières semaines. La réouverture des zoos et parcs de vacances pourrait également être à l’ordre du jour. L’horeca, lui, n’est pas encore en odeur de sainteté du côté des décideurs politiques et des experts.
  2. Des mesures fortes demandées pour les indépendants: “Leur survie dépend d’une réouverture rapide”

    Des mesures fortes demandées pour les indépen­dants: “Leur survie dépend d’une réouvertu­re rapide”

    Les représentants des indépendants et PME font entendre leur voix à la veille du Comité de concertation (Codeco). Selon eux, l’urgence aujourd’hui est de permettre une reprise de l’activité économique et sociale, alors que la pression sur les hôpitaux diminue. “C’est le moment ou jamais de donner de la perspective pour les secteurs encore à l’arrêt ou en réouverture très partielle”, martèle notamment le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).
  1. Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans
    Play

    Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans

    10:50
  2. Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan
    Play

    Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan

    7:53