Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé.
Plein écran
Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé. © Photo News

“On aurait pu prendre des mesures plus drastiques”, regrette Frank Vandenbroucke

mise à jourDe nouvelles mesures de restriction entreront en vigueur dès samedi, ont décidé vendredi les différents gouvernements du pays à l’issue d’un comité de concertation. L’enseignement est notamment visé à l’heure où le “moteur” des contaminations paraît surtout tourner chez les plus jeunes. Tout le monde ne semble toutefois pas satisfait. Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a jugé le compromis atteint “décevant”.

  1. Engie pose ses conditions à une prolongation du nucléaire jusqu’en 2035

    Engie pose ses conditions à une prolongati­on du nucléaire jusqu’en 2035

    Engie a posé ses conditions à une prolongation potentielle du nucléaire jusqu’en 2035 en Belgique. Le producteur et fournisseur d’énergie ne s’engagera ainsi dans un tel projet que “dans le cadre d’une approche équilibrée de partage des risques, avec un dispositif réglementaire défini, stable et viable pour l’investissement requis, comprenant également un cadre clair pour le démantèlement et la gestion des déchets nucléaires”. C’est ce qu’a communiqué mardi l’entreprise, maison-mère d’Engie Belgique, à l’occasion de la publication de ses résultats financiers trimestriels.
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Journée pour les droits des LGBTQIA+: des violences “omniprésentes” mais peu signalées à Bruxelles

    Journée pour les droits des LGBTQIA+: des violences “omnipré­sen­tes” mais peu signalées à Bruxelles

    Les discriminations vécues sur base de l'orientation sexuelle et/ou de l'identité et expression de genre sont peu rapportées à la police en Région bruxelloise. Ce constat ressort d'une analyse par l'Observatoire bruxellois pour la prévention et de la sécurité (OBPS), en partenariat avec equal.brussels et l'association RainbowHouse Brussels, de 42 témoignages récoltés entre septembre 2019 et décembre 2020.