Alexander De Croo l'affirme: on ne pointe pas l'horeca du doigt, on cherche à limiter les contacts entre les gens
Plein écran
Alexander De Croo l'affirme: on ne pointe pas l'horeca du doigt, on cherche à limiter les contacts entre les gens © REUTERS

“On n’en est plus à trouver l'origine, on doit juste éviter tous les contacts non nécessaires”

Le Premier ministre Alexander De Croo a justifié vendredi par une accélération de la propagation du coronavirus les sévères mesures décidées par le comité de concertation rassemblant le gouvernement fédéral et les entités fédérées, comme limitation des contacts rapprochés à une personne, la fermeture des cafés et des restaurants pour un mois, l'interdiction de la vente d'alcool après 20h00 et l'instauration du télé-travail comme "norme".

  1. Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Cela fait plusieurs semaines maintenant que la propagation du coronavirus progresse à vitesse grand V. Au point qu’aujourd’hui, les hôpitaux sont au bord de la saturation en Belgique francophone! Des mesures contraignantes ont récemment été prises par les différents gouvernements du pays: fermeture de l’Horeca, couvre-feu étendu à Bruxelles et en Wallonie, interdiction de toutes les compétitions sportives amateurs... Mais pour l’instant, le lockdown n’est pas remis au goût du jour. Certaines pratiques commerciales sont, pourtant, en complète contradiction avec les mesures sanitaires les plus élémentaires.
  2. L'homme armé arrêté devant le commissariat central de Bruxelles mis sous mandat

    L'homme armé arrêté devant le commissari­at central de Bruxelles mis sous mandat

    L'individu armé intercepté dans la nuit de lundi à mardi, pendant le couvre-feu, devant le commissariat central de la zone de police Bruxelles-Ixelles, situé rue du Marché au Charbon dans le centre de Bruxelles, a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction, a indiqué mercredi après-midi le parquet de Bruxelles. Ce dernier précise qu'"à ce stade de l'enquête rien ne permet de confirmer que les faits s'inscrivent dans un contexte de menaces d'attentats".
  1. La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officialise l’identité du bourgmestre

    La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officiali­se l’identité du bourgme­stre

    Le samedi 24 octobre, Virginie Gonzalez (PS), était censée remplacer son compagnon, Philippe Tison, à la tête de la commune d’Anderlues. C’est elle, en effet, qui a réalisé le second meilleur score électoral sur la liste victorieuse du Parti Socialiste (PS). Finalement, il n’en fut rien. Le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et les quatre contestataires du PS local (Zanola, Guyaux, Pastorelli, Gourmeur) l’en ont empêchée en procédant à un vote à main levée.