Plein écran
Wim De Troy © belga

Opération Calice: une trentaine de dossiers saisis

Une trentaine de dossiers ont été saisis par les enquêteurs lors des perquisitions menées mardi dans les évêchés de Bruges et de Gand, ainsi que chez les Frères de la Charité, à Gand, dans le cadre de l'opération Calice, a indiqué le parquet fédéral.
 
Le juge De Troy procède depuis lundi à une série de perquisitions. Les dossiers saisis mardi concernent des écclesiastiques cités dans des affaires d'abus sexuels sur mineurs commis au sein de l'Eglise.
 
L'enquête a démarré sous l'autorité du parquet de Bruxelles et concernait des faits d'abus sexuels, mais le parquet fédéral a ensuite repris l'affaire, limitant l'enquête du juge de Troy à des faits de négligence.
 
Le parquet fédéral a déjà identifié 200 faits d'abus sexuels, dont près d'un quart à l'issue des témoignages des 87 victimes qui se sont constituées partie civile. Durant les différentes perquisitions, les enquêteurs étaient à la recherche des dossiers personnels de certains ecclésiastiques dont les noms sont mentionnés dans les déclarations des victimes.(belga)

  1. Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulation

    Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulati­on

    Le trafic était redevenu fluide à Bruxelles mardi peu avant 21h00. En début de soirée, d’importants embarras de circulation avaient été signalés, notamment au niveau du ring qui était à l’arrêt entre Dilbeek et Wemmel, en raison du concert de la chanteuse Angèle au Palais 12 de Brussels Expo où 14.000 personnes étaient attendues et du match de football Belgique-Chypre au stade Roi Baudouin qui devait attirer quelque 40.000 spectateurs, avait indiqué la porte-parole de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere.
  2. Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Sean McKenzie, un Canadien de 27 ans, a été condamné mardi à la prison à vie pour le viol et l'assassinat d’Amélie Sakkalis, une touriste belge de 28 ans, sauvagement tuée à l'été 2018 en Colombie britannique, rapporte le Vancouver Sun. L'homme, qui a reconnu les faits, est libérable à partir de 2042 mais restera vraisemblablement plus longtemps derrière les barreaux, celui-ci n'ayant jamais expliqué son geste.