belga
Plein écran
© belga

Pacte migratoire: "Les quatre partis sont nécessaires pour prendre une décision"

UpdateLe Premier ministre Charles Michel ne pourra pas approuver le pacte de l'ONU sur les migrations contre la volonté de l'un des partenaires de la coalition, a affirmé lundi le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) dans l'émission De Ochtend (VRT). "Les quatre partis sont nécessaires pour prendre une décision", a-t-il déclaré, en soulignant toutefois que la N-VA ne souhaite pas faire tomber le gouvernement.

  1. "Les tensions sur le Pacte des migrations, un mélodrame de mauvais goût"

    "Les tensions sur le Pacte des migrations, un mélodrame de mauvais goût"

    Benoît Lutgen, président du cdH, se montre sévère, dans un entretien publié samedi par Le Soir, quant aux tensions entre le MR et la N-VA au sujet de la signature du Pacte de l'ONU sur les migrations. Il s'agit d'"une espèce de mélodrame de mauvais goût, comme une scène théâtrale de musculation où chacun essaie de se refaire une virginité ou d'affirmer son positionnement politique", assène le Bastognard.