Plein écran
Le Palais de Justice de Bruxelles. © Photo News

Panne informatique généralisée à la Justice, des détenus pourraient être libérés

Une panne informatique généralisée touche les juridictions du pays ce vendredi matin, rapporte Le Soir. Selon un magistrat de la cour d’appel interrogé par nos confrères, la situation est “catastrophique”. 

Le site sécurisé des juges d’instruction subit la panne la plus importante, précise le quotidien. Les mandats d’arrêt sont rédigés à la main afin de respecter le délai d’incarcération d’une personne inculpée. 

La panne empêche également les chambres d’instruction (chambre du conseil et des mises en accusation) de prendre des décisions car l’accès aux dossiers n’est plus possible. Des détenus pourraient ainsi être libérés à cause d’un non-respect des procédures.

Le système informatique de la justice, jugé vieillot, est régulièrement pointé du doigt. Pas plus tard que mardi, dans une lettre ouverte, les parents de Julie Van Espen, cette étudiante de 23 ans tuée par un récidiviste à Anvers, dénonçaient notamment l’incompatibilité des services informatiques entre eux.  

  1. Le Belge contaminé par le coronavirus peut quitter l'hôpital
    Mise à jour

    Le Belge contaminé par le coronavi­rus peut quitter l'hôpital

    Le Belge qui a été admis à l’hôpital Saint-Pierre, à la suite d’un test positif au nouveau coronavirus Covid-19, peut rentrer chez lui. Il n’est plus infecté par le virus et n’est donc plus contagieux pour son entourage, a indiqué le SPF Santé publique à l’agence Belga. Huit autres personnes placées en quarantaine au sein de l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek pourront quant à elles en sortir dimanche.