François De Smet, président de DéFI.
Plein écran
François De Smet, président de DéFI. © BELGA

“Pas encore d'accord de la Vivaldi mais des signes de renoncements inquiétants”

DéFI tendra la main pour améliorer ce qui lui paraît devoir l'être dans les initiatives du futur gouvernement. Il combattra ce qui mettra en danger la stabilité du pays, la santé des citoyens et de l'économie, a déclaré samedi le président de DéFI, François De Smet. Devant les militants de sa formation participant, à Wavre, à l'université d'été du parti amarante, il n'a pas masqué son inquiétude au sujet des premiers signaux de l'accord en gestation.

  1. Pour Willy Demeyer, la rentrée dans le supérieur en code jaune a favorisé la propagation du virus
    mise à jour

    Pour Willy Demeyer, la rentrée dans le supérieur en code jaune a favorisé la propagati­on du virus

    La rentrée dans l'enseignement supérieur, organisée sous un code jaune en Belgique francophone, a favorisé la propagation du coronavirus, a estimé, mercredi, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer (PS) sur Bel RTL. Selon lui, le fait que la Flandre a décidé d'une rentrée sous le code orange explique en partie la différence dans les chiffres de circulation du Covid-19.
  2. Le chef des urgences de la clinique de Libramont écarté après avoir assumé un non-port du masque

    Le chef des urgences de la clinique de Libramont écarté après avoir assumé un non-port du masque

    Le chef des urgences du centre hospitalier de l'Ardenne (CHA - Libramont), le Dr Guy Mazairac, a été écarté de ses fonctions après avoir déclaré dans la presse ne pas porter d'office le masque dans le cadre de son activité de médecin, a annoncé mercredi la direction de l'intercommunale de soins de santé luxembourgeoise, Vivalia, gestionnaire de la clinique de Libramont. Le médecin a été lui-même détecté positif au Covid-19 et n'est donc pas actuellement en service au vu de son état de santé.