Pascal Smet (one.brussels-sp.a)
Plein écran
Pascal Smet (one.brussels-sp.a) © BELGA

Pascal Smet appelle le gouvernement flamand à aussi introduire une taxe kilométrique

Le secrétaire d'Etat bruxellois Pascal Smet (one.brussels-sp.a) a appelé jeudi soir le gouvernement flamand à aussi introduire une taxe kilométrique intelligente sur son territoire. Interrogé dans l'émission Terzake (VRT), il a contesté le propos tenus par le ministre flamand des Finances Mathias Diependaele (N-VA) qui estimait que le gouvernement bruxellois était uniquement intéressé par l'argent des navetteurs flamands et wallons. 

  1. Bruxelles présente sa proposition de péage intelligent, les critiques fusent
    mise à jour

    Bruxelles présente sa propositi­on de péage intelli­gent, les critiques fusent

    Le gouvernement bruxellois s’est mis d’accord jeudi sur une proposition de modèle de taxation automobile à soumettre à une large concertation y compris avec la Flandre, la Wallonie et le Fédéral. De nombreuses personnalités de l’opposition ou issues des Régions voisines ont vivement réagi au plan SmartMove qui prévoit, entre autres, la mise en place d’une taxe kilométrique intelligente en 2022.
  2. Orages, grêle et risque local de tornade: code orange possible vendredi

    Orages, grêle et risque local de tornade: code orange possible vendredi

    Les premiers orages sont attendus ce jeudi dans l’ouest et le centre du pays. Dans l’après-midi, les orages se déplaceront vers l’est de la Belgique. Principalement dans l’est et le sud-est, les orages pourraient être violents, avec un risque de grêle et des rafales pouvant atteindre 70 kilomètres par heure. L’Institut royal météorologique (IRM) a émis une alerte jaune pour la journée de jeudi en raison d’une zone d’averses orageuses. Le SPF Intérieur a activé le numéro 1722 mercredi soir. Demain/vendredi, des orages sont encore prévus: “Nous devons être vigilants par rapport à ce qui nous attend”, prévient Frank Duboccage, métérologue de VTM. L’IRM n’exclut pas de passer du code jaune au code orange pour demain.
  1. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  2. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  3. Plusieurs organisations patronales rejettent le péage urbain à Bruxelles

    Plusieurs organisati­ons patronales rejettent le péage urbain à Bruxelles

    Trois organisations patronales bruxelloise, flamande et wallonne, le Beci, le Voka et l'Uwe, se sont opposées jeudi à un péage urbain à Bruxelles, après la présentation du plan SmartMove du gouvernement bruxellois qui prévoit, entre autres, la mise en place d'une taxe kilométrique intelligente en 2022. L'Union des classes moyennes et l'industrie technologique le décrient également. "Un péage urbain ne constitue pas une mesure de mobilité durable. Il risque en effet de déplacer les problèmes de trafic vers la périphérie de Bruxelles", déclare Olivier Willocx, de Beci.