Plein écran
Pascal Smet, ministre bruxellois (sp.a) de la Mobilité © Photo News

Pascal Smet n’est plus le bienvenu au Sablon

Grand “piétonnisateur" de la capitale, Pascal Smet divise l’opinion, entre défenseurs enthousiastes et détracteurs féroces. Après la métamorphose de la place Fernand Cocq (Ixelles) et l’interdiction d’accès aux véhicules à la chaussée d’Ixelles, l’élu socialiste flamand souhaite remodeler intégralement la place du Sablon et supprimer son parking. Les commerçants du quartier ne l’entendent pas de cette oreille. 

Les affiches “STOP SMET” fleurissent en effet sur les vitrines, relate la RTBF. Une manière claire d’opposer au ministre une fin de non-recevoir: “Je ne comprends pas sa réaction. Il se prend pour Jules César qui a le droit de vie ou de mort sur les commerces”, fustige Patrick Van der Stichelen Rogier, gérant de la galerie Sablon Antiques Center et initiateur de la fronde. “Sans parking, on est mort!”, dénonce-t-il, rappelant que la clientèle principale du quartier est aisée, certes, mais âgée aussi. “Ce ne sont pas des jeunes en trottinette...

Plein écran
© Pascal Smet
Plein écran
Inauguration de la place Fernand Cocq © BELGAONTHESPOT
Plein écran
© BELGAONTHESPOT