Palais des Beaux-Arts de Charleroi
Plein écran
Palais des Beaux-Arts de Charleroi © Photo News

Paul Magnette accorde une dérogation à trois opérateurs culturels de Charleroi

Mardi, le bourgmestre de la Ville de Charleroi, Paul Magnette (PS), a décidé d’autoriser 5.500 supporters à se rendre au stade du Pays de Charleroi pour suivre les rencontres de foot du Sporting local. Mais il devait également se pencher sur le sort du public des acteurs culturels de la ville. C’est maintenant chose faite.

  1. 10.000 spectateurs à Sclessin, l’échevin des Sports de Courcelles ironise: “Une bulle à la liégeoise”

    10.000 specta­teurs à Sclessin, l’échevin des Sports de Courcelles ironise: “Une bulle à la liégeoise”

    Le Standard de Liège pourra accueillir 10.000 supporters pour ses matchs à domicile suite à l'accord donné par le bourgmestre, Willy Demeyer (PS), au protocole pour la tenue des matchs en présence de fans, ont annoncé vendredi la Ville de Liège et le club dans un communiqué. Dans les prochains jours, le Standard de Liège, en concertation avec la Famille des Rouches, finalisera l'ensemble des modalités pratiques permettant le retour d'un public partiel aux rencontres à domicile des Liégeois.
  2. Paul Magnette donne le feu vert, le public va revenir au stade du Pays de Charleroi

    Paul Magnette donne le feu vert, le public va revenir au stade du Pays de Charleroi

    Le 24 août dernier, la Ligue Professionnelle de Football (Pro League) en Belgique communiquait aux clubs de D1A et de D1B, un protocole élaboré par un groupe de travail réunissant les représentants des principaux acteurs du monde du football, les Ministres communautaires du Sport et les différents services de police. L’objectif de ce protocole est de permettre au plus grand nombre possible de spectateurs d’assister à un match dans le cadre des mesures sanitaires en vigueur et dans les conditions les plus sûres.
  3. Des campings et parcs de vacances se tournent vers le Conseil d’État

    Des campings et parcs de vacances se tournent vers le Conseil d’État

    L’organisation sectorielle Recread, qui représente des exploitants de campings et parcs de vacances au nord du pays, introduit un recours au Conseil d’État afin d’obtenir les mêmes conditions que pour les hôtels, bed & breakfast et maisons et appartements de vacances non collectifs à la Côte, qui eux ont pu rester ouverts. “Après près de trois mois de fermeture imposée, les campings et parcs de vacances ne voient aucun argument pour rester fermés plus longtemps”, affirme Recread.
  1. Puni par son père, un ado tue 5 membres de sa famille aux États-Unis
    Play

    Puni par son père, un ado tue 5 membres de sa famille aux États-Unis

    26 janvier
  2. Une journaliste garde son sang-froid lors d'une explosion en direct
    Play

    Une journalis­te garde son sang-froid lors d'une explosion en direct

    26 janvier