Paul Magnette
Plein écran
Paul Magnette © EPA

Paul Magnette: “J'attends de Lachaert qu'il ait une conversation directe et honnête avec Bouchez”

Faut-il assouplir les mesures sanitaires à l'aube des fêtes de fin d’année? Les appels répétés du MR pour évaluer la situation et discuter de potentiels allégements agacent certains élus d’autres partis de la majorité Vivaldi. Appelé par Knack à commenter la position des libéraux et de son président Georges-Louis Bouchez, Paul Magnette a regretté cette impression “qu’un seul parti semble se soucier des fêtes de fin d'année. En réalité, nous sommes tous concernés”, assure le président socialiste. Il attend une discussion entre Egbert Lachaert et son homologue francophone. 

  1. L'avertissement d'Emmanuel André avant les fêtes: "Aux USA, Thanksgiving a détruit en un jour des semaines d'efforts”

    L'avertis­se­ment d'Emmanuel André avant les fêtes: "Aux USA, Thanksgi­ving a détruit en un jour des semaines d'efforts”

    Faut-il discuter d’un éventuel assouplissement des mesures sanitaires pour les fêtes de fin d’année lors d’un nouveau Comité de concertation, le 18 décembre prochain? La question divise la sphère politique. Après avoir condamné la sortie de Pierre-Yves Jeholet et appelé à “apprendre de nos erreurs”, Emmanuel André alerte à nouveau en prenant comme référence la situation aux États-Unis, qui s’est dégradée après la célébration de Thanksgiving, avance le virologue.
  2. Bouchez insiste: “Si les chiffres sont bas, pourquoi faut-il attendre le 15 janvier?”

    Bouchez insiste: “Si les chiffres sont bas, pourquoi faut-il attendre le 15 janvier?”

    Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, continue de plaider pour un éventuel assouplissement des mesures à l’approche des fêtes de fin d’année, si les chiffres le permettent. C’est ce qu’il a encore déclaré dans une interview donnée au journal De Zondag. Selon le libéral, le gouvernement, dont le MR fait également partie, prend trop à la légère la situation des indépendants qui doivent garder leurs portes closes.