Paul Magnette avec le Premier ministre Alexander De Croo, le 30 septembre 2020.
Plein écran
Paul Magnette avec le Premier ministre Alexander De Croo, le 30 septembre 2020. © Photo News

Paul Magnette: “Nous ferons exactement ce que les experts nous demandent”

InterviewLes trois gouvernements dirigés par le Parti socialiste, à savoir celui de la Wallonie, de la Région bruxelloise et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, plaideront tous cet après-midi lors du Comité de concertation pour instaurer les mesures, aussi drastiques soient-elles, demandées par les experts. C'est ce qu'affirme le président du PS Paul Magnette dans une interview à nos collègues du journal Het Laatste Nieuws. “S’ils optent pour un confinement comme au printemps, alors nous n’hésiterons pas”, annonce-t-il.

  1. 1.300 pigeons ne sont pas rentrés le week-end passé, quel est ce mystère?

    1.300 pigeons ne sont pas rentrés le week-end passé, quel est ce mystère?

    “Seulement 16 de mes 38 pigeons sont rentrés à la maison. Un 17e a été retrouvé mort”, se désole Lisa Versmissen, une colombophile de 20 ans, qui a perdu la moitié de son pigeonnier il y a deux semaines. Elle n’est pas la seule passionnée découragée: le week-end dernier, 1.300 pigeons partis de Momignies (Hainaut) ne sont pas revenus. “Sécheresse, brouillard? Maladie? Pure coïncidence? Nous sommes confrontés à une énigme”, s’interrogent les spécialistes.
  2. “Ce confinement renforcé, c’est la mesure de la dernière chance”: revivez le direct
    Mise à jour

    “Ce confine­ment renforcé, c’est la mesure de la dernière chance”: revivez le direct

    C’est une certitude, un durcissement des mesures a été décidé ce vendredi lors du Comité de concertation qui a débuté aux alentours de 13 heures. Les mesures seront officialisées lors d'une conférence de presse vers 19 heures. Du changement en perspective dans les écoles, qui ne rouvriront que le 16 novembre et pas pour tous les grades. Les magasins non essentiels ferment eux pour un mois. Suivez l’annonce de toutes les décisions et mesures ci-dessous en direct.
  1. Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinaires n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinai­res n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Voici une perte dont Mélissa a encore du mal à se remettre. Samedi dernier, dans la soirée, Chico, son chihuahua de 10 ans, a fait un œdème pulmonaire et en est décédé après plusieurs heures de souffrance, aussi bien pour la bête que pour sa propriétaire. Mélissa avait pourtant contacté plusieurs vétérinaires, mais aucun n’est venu. Elle en veut particulièrement à deux cabinets et les accusent de ne travailler que pour l’argent. Ceux-ci lui répondent.
  2. De Croo affirme que “les efforts devront se poursuivre pendant longtemps", mais reste évasif sur un éventuel reconfinement

    De Croo affirme que “les efforts devront se poursuivre pendant longtemps", mais reste évasif sur un éventuel reconfine­ment

    “Si nous voulons sortir de la zone à risque, cela demandera un effort de longue haleine. Nous devons tous nous rendre compte que nous devrons poursuivre cet effort pendant longtemps encore”, a déclaré jeudi Alexander De Croo à la Chambre, à la veille d’un nouveau Comité de concertation durant lequel de nouvelles mesures visant à lutter contre la propagation du coronavirus pourraient être prises. Le Premier ministre, qui a appelé à la solidarité, n’a cependant pas précisé quel type de décisions pourraient être prises vendredi après-midi.