Plein écran
© BELGA

Paul Magnette s’oppose à l’expulsion d’une famille albanaise

Le bourgmestre carolo a demandé à la police locale de ne pas procéder à l’expulsion de la famille albanaise, révèlent la DH et Le Soir. 

Paul Magnette applaudi par l’ensemble de l’opposition PTB: scène rare ce lundi lors du conseil communal. Et pour cause, le bourgmestre socialiste a posé un acte fort pour s’opposer à un ordre d’expulsion. La famille albanaise est installée à Charleroi depuis huit ans et les enfants y sont scolarisés mais l’Office des étrangers a néanmoins décidé de la rapatrier. 

Ordre public

Cette décision a provoqué la mobilisation de la communauté et des proches: enseignants, parents d’élèves, camarades de classe et sympathisants ont en effet défendu leur cause. Un élan de solidarité qui n’a pas laissé Paul Magnette indifférent: “Le bourgmestre doit faire respecter l’ordre public. Cette expulsion créerait davantage de troubles que le maintien de la famille. J’ai donc pris mes responsabilités”, a-t-il justifié. 

  1. Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    L'organisme Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) s'est constitué partie civile dans le cadre d'une action pénale lancée à l'encontre de Talal Magri, professeur de religion islamique à l'Athénée Royal Agri Saint-Georges à Huy, a indiqué le porte-parole du cabinet de Frédéric Daerden, vice-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ministre de tutelle de WBE. Une procédure d’écartement a été prise à son encontre.
  2. Le massepain cuit, la spécialité bien liégeoise de la maison Jean-Marie

    Le massepain cuit, la spécialité bien liégeoise de la maison Jean-Ma­rie

    Les cadeaux, les mandarines, les fruits secs et les gougouilles (pour nos lecteurs non liégeois, ce terme signifie “friandises”). Voilà quelques éléments indissociables de la Saint-Nicolas. Une fête qui enchante bien sûr les plus petits, mais pas que. Les parents y trouvent aussi leur compte puisque c’est l’occasion de retomber en enfance en dégustant les sucreries de leur enfance, comme les guimauves chocolatées, les spéculoos et bien entendu le massepain.