Plein écran

Pédophilie: le siège de l'Eglise belge perquisitionné

Une perquisition, liée à un dossier d'abus sexuels, est en cours jeudi depuis 11 heures dans les bureaux de l'archevêché de Malines-Bruxelles, situés Wollemarkt à Malines, a confirmé Jean-Marc Meilleur, substitut du procureur du Roi de Bruxelles.
 
Cette perquisition fait suite à des déclarations recueillies récemment par le parquet de Bruxelles dénonçant des faits d'abus sexuels sur mineurs par des membres de l'Eglise catholique belge. Les enquêteurs recherchent des documents, ou toute autre forme de preuve, qui pourraient confirmer les déclarations recueillies par le parquet.
 
Jean-Marc Meilleur, le porte-parole du parquet de Bruxelles, s'est refusé à révéler l'identité du (des) auteur(s) des déclarations incriminant des membres de l'Eglise. De même, le parquet a refusé de préciser qui est visé dans ce nouveau dossier de pédophilie.
 
La perquisition, toujours en cours jeudi après-midi, se déroule en même temps que la réunion de la Conférence épiscopale à laquelle assiste le nonce, ambassadeur du Saint-Siège. (belga)