Servais Verherstraeten
Plein écran
Servais Verherstraeten © Photo News

“Personne n’est incontournable”, rappelle le CD&V

mise à jourLe chef de groupe CD&V à la Chambre, Servais Verherstraeten, ne croit pas que le président de la N-VA Bart De Wever ait présenté une offre généreuse l'an dernier à son parti pour constituer le gouvernement flamand avec le Vlaams Belang, a-t-il commenté dimanche sur le plateau du Zevende Dag (VRT).

  1. Drame familial à Erquelinnes: “La perte de son bébé et le lockdown peuvent avoir été le déclencheur”

    Drame familial à Erquelin­nes: “La perte de son bébé et le lockdown peuvent avoir été le déclen­cheur”

    “Lorsque j’ai vu les ambulances devant leur maison, j’ai compris qu'il était trop tard. La semaine dernière, Julie avait déjà envoyé un SMS alarmant. À ce moment-là, j’avais pu la raisonner. Mais maintenant...”, commente une amie de la mère de famille qui a tué deux de ses trois enfants tandis que l’aîné a survécu. Selon son amie, elle a posé ce geste précisément trois ans après la perte du bébé qu’elle portait. “La tristesse la pesait trop, elle se sentait excessivement coupable”, relate-t-elle.
  2. Rousseau envoie une note et rencontre Bouchez
    Formation fédérale

    Rousseau envoie une note et rencontre Bouchez

    Le président du sp.a Conner Rousseau a rédigé une note qui pourrait servir de base à un accord en vue d’une formation fédérale et l’a envoyée au trio Bouchez-Coens-Lachaert, présidents des trois partis composant l’actuel gouvernement (MR, CD&V et l’Open Vld), alors qu’il avait par ailleurs rendez-vous ce mercredi soir avec Georges-Louis Bouchez, ce que les deux intéressés n’ont pas manqué de communiquer sur les réseaux sociaux.