La presse belge est unanime: si le Roi ne pouvait exprimer d'excuses ce mardi, elles doivent intervenir dans le futur.
Plein écran
La presse belge est unanime: si le Roi ne pouvait exprimer d'excuses ce mardi, elles doivent intervenir dans le futur. © Belga, RV

“Personne ne l'avait vu venir”: la presse salue les regrets historiques du roi Philippe

Revue de presseLe roi Philippe a exprimé, dans une lettre adressée au président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, ses "plus profonds regrets" pour les "blessures du passé", admettant qu'à "l'époque de l'État indépendant du Congo (lorsque le pays était la possession personnelle du roi Léopold II, NDLR), des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective". Un geste historique salué mardi par la presse belge, qui souligne que des excuses n'ont toutefois pas été formellement présentées.

  1. Cette décision du Centre de crise suscite l’incompréhension des experts: “Très dangereux”

    Cette décision du Centre de crise suscite l’incompréhension des experts: “Très dangereux”

    Danser lors d’une soirée de mariage est de nouveau permis, mais sous certaines conditions. La règle de la “bulle” est notamment d’application sur la piste de danse, rapportent plusieurs journaux samedi. Cette règle prévoit que “la distance d’un mètre et demi entre les invités doit être respectée, sauf si ceux-ci font partie de la même bulle sociale ou vivent sous le même toit”. Du côté des experts du Gees, c’est l’incompréhension par rapport à cette décision. “C’est très dangereux”, réagit Erika Vlieghe.
  2. Un millier de personnes contre l'interdiction du foulard dans l'enseignement supérieur
    Bruxelles

    Un millier de personnes contre l'interdic­ti­on du foulard dans l'enseigne­ment supérieur

    Environ 1.200 personnes réparties en 3 groupes, selon la police de Bruxelles-Ixelles, et plusieurs milliers selon les organisatrices se sont rassemblées dimanche après-midi au Mont des Arts à Bruxelles. Elles protestaient contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle donnant raison à un établissement d’enseignement supérieur qui entend interdire à ses étudiants de porter des signes manifestant une appartenance philosophique ou religieuse.
  3. Marc Van Ranst prévient: “Les Belges revenant de Catalogne devraient se mettre en quarantaine”

    Marc Van Ranst prévient: “Les Belges revenant de Catalogne devraient se mettre en quarantai­ne”

    L’Espagne a reconfiné samedi plus de 200.000 de ses habitants en Catalogne, et surveille plusieurs dizaines de foyers de contagion de coronavirus dans d’autres régions, tout en s’ouvrant plus largement aux visiteurs étrangers. Le président de la Catalogne (nord-est), Quim Torra, a annoncé samedi que toute une zone autour de la ville de Lerida, à 150 km à l’ouest de Barcelone, était isolée du reste de la région, dès la mi-journée. Face à la résurgence du virus, le virologue Marc Van Ranst conseille aux Belges revenant de la région de se mettre en quarantaine.