Plein écran
René Collin © photo_news

Peste porcine: 4 millions d'euros pour la filière bois wallonne

Le gouvernement wallon a libéré une première enveloppe de 4 millions d'euros pour aider la filière bois à faire face aux conséquences de la peste porcine africaine, annonce jeudi le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin (cdH).

Depuis le 17 septembre dernier, la circulation et l'exploitation forestières sont interdites dans les zones noyau et tampon infectées par le virus. Cette mesure "a impacté sensiblement la filière bois notamment dans le cadre de la problématique des scolytes qui se sont propagés dans nos forêts", rappelle le ministre.

A partir du 15 janvier, ce dernier a toutefois décidé de déroger à ces interdictions, en autorisant notamment les travaux d'inventaire et de marquage des bois scolytés.

Plusieurs entrevues avec les acteurs de la filière bois
"Depuis le début de cette crise, j'ai multiplié les entrevues afin de permettre à la filière bois de m'exprimer ses difficultés dans le cadre d'un échange transparent. J'ai toujours affirmé qu'aucun secteur ne serait laissé sur le côté. A cet égard, j'avais chargé l'OEWB - Office économique wallon du Bois - de contacter l'ensemble des exploitants et de quantifier les préjudices", ajoute René Collin.

Selon l'OEWB, 36 dossiers ont été déposés par des exploitants forestiers, dont 34 viennent directement d'entreprises de la filière bois.

  1. Un ado indien disparaît lors d'un voyage scolaire à Bruxelles

    Un ado indien disparaît lors d'un voyage scolaire à Bruxelles

    Un jeune adolescent indien âgé de 13 ans a disparu à Bruxelles alors qu'il était en voyage scolaire avec un groupe d'élèves, signalent dimanche la police fédérale ainsi que Child Focus, à la requête du parquet de Bruxelles. La disparition du garçon a eu lieu samedi soir et a été signalée par un professeur qui accompagne le voyage scolaire. La classe est toujours en Belgique, avec l’espoir de récupérer son élève manquant.