Maggie De Block
Plein écran
Maggie De Block © BELGA

“Peut-être ne retrouverons-nous jamais une vie normale”

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, a exhorté dimanche les citoyens à faire preuve de bon sens alors que le déconfinement franchira lundi une nouvelle étape avec la réouverture des magasins.

  1. Le port obligatoire du masque est anticonstitutionnel
    Mise à jour

    Le port obligatoi­re du masque est anticonsti­tu­ti­on­nel

    Ce 12 janvier, le tribunal de police de Bruxelles a acquitté un homme cité à comparaître pour non-port du masque, a indiqué jeudi son avocate, Me Hélène Alexandris, suite à une information de Sudpresse. Le juge a motivé sa décision par le constat que le port du masque obligatoire dans l'espace public est anticonstitutionnel. La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a précisé que le parquet avait fait appel de la décision.
  2. Galaad est “une des meilleures personnes que j'aie pu rencontrer”

    Galaad est “une des meilleures personnes que j'aie pu rencontrer”

    Les premiers témoins de personnalité de la victime ont été entendus vendredi au procès de H.D., un Liégeois âgé de 20 ans accusé d'avoir commis le meurtre de Galaad Titeux. La victime a été décrite par ses connaissances comme un garçon gentil qui aimait aider les autres. Mais son comportement avait changé quelques semaines avant son décès alors qu'il s'était inséré dans le milieu des stupéfiants.
  3. Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inacceptables et impayables pour les salons”

    Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inaccepta­bles et impayables pour les salons”

    Le comité de concertation, réuni vendredi, a reporté de deux semaines, au 5 février, la décision sur l'éventuelle réouverture des salons de coiffure et de beauté au plus tôt le 13 février. "Cela donne une perspective. Mais à ce jour, les conditions assorties à la réouverture des salons sont inacceptables", a réagi le président de la Fédération Belge de la Beauté (FBB), Mario Blokken, dénonçant "un manque de concertation avec le secteur".
  1. Pas de perspective pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertation, nouvelles déceptions”

    Pas de perspecti­ve pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertati­on, nouvelles déceptions”

    Le comité de concertation qui s'est tenu ce vendredi "n'a pas pris la mesure des difficultés, du désespoir et de la colère" des professionnels des métiers de contact, de l'horeca, de la culture, du fitness, du secteur événementiel et du voyage, a déploré vendredi soir l'Union des classes moyennes (UCM). Le Syndicat neutre pour indépendant (SNI) se réjouit lui de la date du 13 février pour une éventuelle réouverture des salons de coiffure. “Après plus de trois mois d’incertitudes, on leur a enfin donné une date, ce qui leur donne une lueur d’espoir après une période très sombre. C’est un premier pas dans la bonne direction”, estime le SNI, qui demande cependant “des perspectives le plus rapidement possible pour les autres secteurs fermés.”
  2. Un adolescent descend d’un bus et se fait faucher par une voiture: son état est critique

    Un adolescent descend d’un bus et se fait faucher par une voiture: son état est critique

    À Drieslinter, une section de la commune de Linter située dans la province du Brabant flamand, un grave accident s’est produit près de l’église jeudi après-midi vers 17h30. Un garçon qui venait de descendre d’un bus et qui voulait traverser la rue a été renversé par une voiture. L’adolescent de 16 ans a été emmené à l’hôpital. Ses jours ne sont plus en danger mais son état reste critique, rapportent nos confrères de Het Laatste Nieuws.
  1. "Trop jolie" pour faire de la médecine
    Play

    "Trop jolie" pour faire de la médecine

    23 janvier
  2. Quand les animaux sauvages interrompent les photographes animaliers
    Play

    Quand les animaux sauvages interrom­pent les photograp­hes animaliers

    23 janvier