Des touristes viennent d'arriver à Palma de Majorque.
Plein écran
Des touristes viennent d'arriver à Palma de Majorque. © EPA

Peut-on encore partir en août, et où? “Vous risquez plus de vous marcher sur les pieds à Blankenberge qu’en Crète”

Le secteur du tourisme, durement touché par la crise sanitaire, fait tout son possible pour vendre aux Belges un billet pour le soleil en toute sécurité. Néanmoins, le sursaut du virus en Europe et les images de fêtes dans certaines stations balnéaires où les gestes barrières semblent avoir été recalés à l’entrée ne sont clairement pas de bon augure pour le secteur. Dès lors, n’est-il pas dangereux de réserver des vacances en août? Quid des annulations? Nos collègues de Het Laatste Nieuws ont posé la question à plusieurs voyagistes et experts du tourisme.

  1. Rester chez soi? Sophie Wilmès remet Pieter de Crem à sa place: “Qu'on s’en tienne aux communications officielles”

    Rester chez soi? Sophie Wilmès remet Pieter de Crem à sa place: “Qu'on s’en tienne aux communica­ti­ons officiel­les”

    “Même pendant les périodes de vacances, restez le plus possible à la maison”, a conseillé hier Pieter De Crem, le ministre de l’Intérieur. Des propos qui rejoignent ceux du virologue de l’université de Louvain, Marc Van Ranst, qui avait dit hier qu’il était préférable de reporter ses plans de vacances dans certains régions initialement autorisées, du moins pour l’instant. “Si vous n’avez pas encore réservé, n’y allez pas, restez simplement ici en Belgique”, a-t-il insisté. Aujourd’hui, Sophie Wilmès met les points sur les i.