La réduction temporaire du nombre de vaccins est liée à la capacité de production des usines de Puurs et de l’entreprise allemande BioNTech (illustration).
Plein écran
La réduction temporaire du nombre de vaccins est liée à la capacité de production des usines de Puurs et de l’entreprise allemande BioNTech (illustration). © Belga

Pfizer fait son mea culpa: “On ne peut pas fabriquer plus de vaccins en appuyant simplement sur un bouton”

Pfizer a fait son mea culpa concernant la communication confuse autour de la lenteur de la livraison du vaccin. “Dans un monde idéal, nous aurions communiqué plus tôt et mieux”, a déclaré le PDG de la société. Dans les maisons de retraite, la campagne de vaccination se poursuit dans les temps. Dans les hôpitaux par contre, elle risque de démarrer plus lentement à cause des 7.000 doses manquantes.

  1. Les nouvelles fontaines d’Harelbeke testées... pendant le marché hebdomadaire
    Play

    Les nouvelles fontaines d’Harelbeke testées... pendant le marché hebdomadai­re

    13:47
  2. Un moniteur de chute libre sauve un élève incapable d'ouvrir son parachute
    Play

    Un moniteur de chute libre sauve un élève incapable d'ouvrir son parachute

    12:39