Plein écran
Le ministre wallon du Climat, de L'Énergie, des Infrastructures et de la Mobilité, Philippe Henry. © BELGA

Philippe Henry: “Le nucléaire, c’est l’ancien monde”

Le ministre du Climat en Wallonie, Philippe Henry (Ecolo), assure dans L'Echo jeudi que le nucléaire n'a pas sa place dans le débat autour de la transition écologique.

Interrogé sur la possibilité de repousser de quelques années la sortie du nucléaire, le ministre pointe que le problème réside dans le fait que "le secteur du nucléaire ne souhaiterait pas une prolongation d'un an ou deux mais de vingt ans" ce qui "ne permettrait pas la transition énergétique". 

"Si on voulait réellement prolonger le nucléaire, il faudrait être cohérent et construire de nouvelles centrales. Mais personne ne veut de cela. C'est un leurre de penser que la prolongation à court terme du nucléaire est une solution crédible", assure l'écologiste.

Manque de cohérence

Le nucléaire est selon lui "assez antinomique" et "pas du tout cohérent" avec la transition écologique: "On présente souvent le nucléaire comme peu émetteur de gaz à effet de serre. Il en émet quand même sans parler des déchets, de la dangerosité. (...) La transition écologique est fondée sur le renouvelable et donc sur une production décentralisée de l'énergie avec une meilleure gestion en temps réel avec des micro-réseaux, des voitures électriques, des compteurs intelligents. Le nucléaire, c'est l'ancien monde”, argumente-t-il. 

Il estime enfin que l'introduction de centrales au gaz dans le réseau pour palier à la sortie du nucléaire est "un mal nécessaire pendant une période de transition. Mais il faut limiter au maximum son utilisation".

  1. Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne
    Play
    Mise à jour

    Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne

    Une opération de recherche en mer du Nord est en cours au large de La Panne pour retrouver un groupe de migrants. Quinze personnes seraient montées à bord d'une embarcation cette nuit avec des vestes de sauvetage en vue d’effectuer la traversée jusqu’en Grande-Bretagne. Selon toute vraisemblance, elles auraient ensuite regagné le littoral et pris la fuite. Une partie du groupe a été retrouvée par les services de secours.
  2. Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Le 98ème Salon de l’auto de Bruxelles a fermé ses portes. Maintenant que le calme est revenu dans le palais du Heysel après un week-end de fermeture mouvementé, les marques de voitures démontent les stands. Mais qu’advient-il des voitures exposées, qui ont été observées sous toutes les coutures au cours des dix derniers jours ou encore celles qui ont été rayées par des membres du mouvement extinction rebellion? Sont-elles “remises à neuf”? Sont-elles vendues “comme neuves”? Peut-on les acheter avec une réduction?