Plein écran
L’automobiliste qui a heurté David G. a terminé sa course sur un imposant panneau de signalisation. Celui-ci est tombé sur la chaussée, provoquant le chaos pendant un peu plus de quatre heures en pleine heure de pointe du matin. © BELGAONTHESPOT

Piéton tué sur le Ring: la victime était poursuivie par deux hommes selon sa famille

BruxellesDeux hommes étaient à la poursuite du SDF de 42 ans qui s’est tué en tentant de traverser le Ring de Bruxelles à hauteur d’Anderlecht le 8 août dernier, selon le témoignage de la famille de la victime recueilli par nos confrères de Sudpresse.

David G., un père de quatre enfants qui vivait dans une tente non loin du lieu du drame, avait été emmené à l’hôpital par la police quelques heures plus tôt, sous l’emprise de l’alcool et légèrement blessé. Selon sa famille, il avait en fait été molesté par des individus et pourrait être retombé sur ses agresseurs à sa sortie de l’hôpital. Ceux-ci l’auraient poursuivi, le poussant à tenter de traverser l’autoroute. Des témoins de l’accident se seraient manifestés auprès de la police.

Toujours selon l’entourage de la victime, cette dernière entretenait une relation avec une jeune femme de la communauté des gens du voyage. Celle-ci, ainsi que sa famille, l’aurait menacé de mort. Les proches de David G. écartent la thèse du suicide, un temps évoquée.