REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Placé en lieu sûr durant cinq semaines, Marc Van Ranst revient sur son quotidien en “safehouse”

Marc Van Ranst a pu rentrer chez lui dimanche soir, auprès avoir été placé en lieu sûr, avec sa famille, durant plusieurs semaines. Le virologue faisait l’objet de menaces de la part du Jürgen Conings. Ce lundi matin, interrogé par VTM Nieuws, il évoque le mois singulier écoulé et assure ne pas “être inquiet” pour l’avenir.