Plein écran
© reuters

Plainte contre Vangheluwe: le parquet confirme

UpdateLe parquet fédéral a confirmé lundi soir qu'une plainte avec constitution de partie civile a été introduite contre Roger Vangheluwe le 18 juillet dernier, l'ancien évêque de Bruges.

La plainte émane d'un ancien résident de la Huize Godtschalck à Loker (Heuvelland), dans le Westhoek. Auparavant orphelinat, l'endroit accueille aujourd'hui des enfants qui connaissent des conditions d'éducations difficiles. L'homme en question a passé une bonne partie de sa jeunesse dans cette institution. La plainte a été déposée le 18 juillet dernier par ses avocats, Tine Verbeke et Walter Van Steenbrugge. "Le plaignant a été abusé sexuellement, physiquement et sur le plan émotionnel dès ses huit ans par l'ancien évêque Roger Vangheluwe dans la maison d'accueil Huize Godtschalck à Loker, tout comme pendant les vacances à Oostduinkerke qu'il passait avec d'autres enfants de l'établissement." La plainte n'est pas uniquement dirigée contre M. Vangheluwe mais aussi contre X, soit des personnes qui ont fait preuve de négligence coupable à l'égard d'un mineur en détresse, et contre l'instance compétente qui s'est gardée de mener une enquête sur les faits: l'Eglise catholique.

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.
  2. Affaire des visas humanitaires: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Affaire des visas humanitai­res: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Le parquet a décidé mercredi d'interjeter appel contre la décision de la chambre du conseil d'Anvers, mardi, de libérer sous conditions Melikan Kucam. L'ex-conseiller communal N-VA à Malines, soupçonné d'avoir monté une fraude dans l'attribution de visas humanitaires, doit donc continuer à porter un bracelet électronique. L'affaire sera traitée dans les 15 jours par la chambre des mises en accusation.