Plein écran

Plainte des organisations juives pour la manifestation pro-palestinienne

Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) a porté plainte auprès du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme à l'encontre d'ONG, de syndicats et de partis politiques qu'il estime être à l'initiative de la manifestation pro-palestinienne du 11 janvier dernier à Bruxelles, a-t-il annoncé mardi.

Négationnisme, racisme, antisémitisme, xénophobie
Au cours de cette manifestation ont été exhibés des banderoles et des calicots assimilant les juifs aux nazis ou identifiant Gaza à Auschwitz, a souligné Joël Rubinstein, président du CCOJB.

Il y voit "autant de délits moralement et juridiquement condamnables pour violation des lois sur le négationnisme et sur le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie".

Plainte déposée contre les multiples instigateurs
Le Comité a donc décidé de porter plainte auprès du Centre pour l'égalité des chances à l'encontre de "86 ONG, syndicats et partis politiques, dont trois des quatre partis démocratiques francophones (PS, cdH, Ecolo)", qu'il estime être "à l'initiative de la manifestation".

L'asbl "RésistanceS", un observatoire de l'extrême droite, avait déjà demandé au Centre pour l'égalité des chances de déposer plainte contre X sur base d'observations menées par des membres de son équipe au cours de cette manifestation. Elle avait aussi repéré des calicots "assimilant notamment Israël et les Juifs dans leur ensemble à des nazis".

Le MR épargné
Le MR, qui n'est pas visé par la plainte du CCOJB alors que certains de ses élus avaient aussi participé à la manifestation, avait pour sa part souligné au conseil communal de Bruxelles la nécessité pour la Ville - dont le collège communal est une coalition PS-cdH - de mieux baliser ses manifestations. (belga/acx)

  1. Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde
    Play
    Mise à jour

    Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde

    Originaires de Wilrijk, les parents de la petite Pia, un bébé de neuf mois atteint d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, ont lancé une grande action à l’échelle nationale pour sauver leur enfant. Tous les Belges, tant au nord qu’au sud du pays, sont invités à envoyer un SMS au 4666. Vers 21h ce mardi, 800.846 messages avaient déjà été envoyés et ça n’en finit pas de grimper. “Il n’y pas de mots”, a confié la maman de Pia à nos confrères de HLN.