Plein écran
L'entreprise chimique Vynova, à Tessenderlo (archives) © belga

Plan catastrophe: le danger est écarté à Tessenderlo

UpdateLa fuite au sein de l'entreprise chimique Vynova à Tessenderlo (province de Limbourg) a été colmatée et il n'y a aucun danger pour l'environnement, ont fait savoir jeudi les autorités communales locales. L'incident est désormais clos, a annoncé le bourgmestre Fons Verwimp. Plus tôt dans la matinée, un nuage de gaz s'était échappé après une explosion, provoquant l'évacuation de l'usine et le déclenchement de la phase communale du plan catastrophe.

Vers 06h45, la commune a été informée d'une fuite au sein d'une installation de production chez Vynova. Un nuage de gaz contenant notamment de l'acide chlorhydrique s'est échappé. Les riverains ont immédiatement été informés par un message BE-Alert de garder leurs portes et fenêtres fermées. Les services de secours se sont déployés en masse sur les lieux.

La phase communale du plan catastrophe a ensuite été déclenchée vers 07h20 et des mesures ont été prises afin d'avertir les écoles des environs de la situation. Plusieurs rues à proximité de l'usine ont en outre été interdites à la circulation dans l'attente des mesures par les pompiers.

Pas de danger pour la population
Aux alentours de 08h00, les résultats ont montré qu'il n'y avait aucun danger pour la population, ce qui lui a été immédiatement communiqué par trois messages via BE-Alert, ainsi que sur Facebook et le site internet de la commune, a détaillé le bourgmestre. "Nous avons reçu des informations de la part de riverains indiquant qu'ils n'avaient pas reçu tous les messages via BE-Alert et nous allons enquêter à ce sujet", a-t-il précisé.

 À la fin du mois de mars, une fuite d'acide chlorhydrique s'était déjà produite au sein de l'entreprise Vynova, qui produit un intermédiaire pour le PVC et d'autres produits chimiques de base. La phase communale du plan catastrophe avait alors également été déclenchée.


  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.